Prendre soin de l’estime de soi

« Wow ! Peu importe comment je me sens mon petit pot ne se vide pas »
Voilà les paroles qu’une cliente m’a dites après avoir utilisé un outil que je lui avais proposé pour soutenir son estime d’elle-même.

L’estime de soi est mise à rude épreuve au moment de la ménopause.

Je me souviens de la honte ressentie lorsque je me suis retrouvée avec une chaleur visible à l’œil nu (lire « je suis toute rouge ») en compagnie d’un collègue de travail avec lequel je discutais projet. J’étais en périménopause et pas prête à vivre ce qui m’arrivait. Je ne comprenais pas l’intensité de cette chaleur dans mon corps qui partait des orteils et qui montait jusqu’à la pointe des cheveux. J’ai revécu ce phénomène souvent par la suite et même si je savais que cela concernait la ménopause, ma confiance en moi était ébranlée.

Je vous invite à faire le test suivant pour avoir une idée du niveau d’estime que vous portez envers votre soi.

http://www.psychomedia.qc.ca/estime-de-soi/2011-03-13/echelle-estime-de-soi-de-rosenberg

En recevant votre résultat, demandez-vous si cette évaluation correspond à celle que vous avez de vous-mêmes.
Maintenant, restez attentive à votre ressenti physique.
Pourriez-vous identifier l’émotion qui est présente en regardant votre résultat ?

Si votre résultat est dans la moyenne et en dessous, vous pouvez soit :

  •  vous culpabiliser
  •  vous mettre en colère contre vous ou les autres (de préférence vos parents, votre conjoint ou la vie)
  •  vous décourager
  •  vous dévaloriser encore plus

OU :

  •  vous dire que ce serait une transformation à atteindre en 2013
  •  vous intéresser à mieux comprendre les racines de l’estime de soi
  •  visualiser à quoi votre vie ressemblerait si vous possédiez une solide estime de soi
  •  vous décider à cultiver et faire fleurir votre estime de soi

Je vous invite, comme pour ma cliente, à cultiver l’estime de soi avec la stratégie suivante :

  •  choisir un magnifique contenant  [car il contiendra des trésors]
  •  écrire à tous les jours sur une petite feuille de papier une qualité (ou une force ou une capacité) que vous vous reconnaissez
  •  déposer amoureusement le papier dans votre pot magique
  •  regarder le pot se remplir avec gratitude pour ce temps que vous prenez à prendre soin  de votre trésor national : votre estime de soi

Simple et efficace !

Je suis certaine que vous constaterez aussi :
« Peu importe comment je me sens mon petit pot ne se vide pas ».

Nourrir l’estime de soi peut sembler un principe vague et difficile à cerner concrètement.
Avec cet exercice, vous verrez réellement votre estime de soi prendre plus de place.

« On ne voit bien qu’avec les yeux du cœur » disait le Petit Prince.
Je crois que les yeux du cœur peuvent parfois profiter de ce que nos yeux voient concrètement.

À votre estime de soi fleurissante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>