Le rêve qui a émergé de mon ventre

reveJ’ai une question pour vous: quel est le rêve primordial que vous portez dans votre ventre?

Je suis en train de faire une mise à jour du site web de Maturescence pour le rendre encore plus à mon image, c’est-à-dire collé au message que je porte pour Maturescence.

En travaillant un des textes – la page À propos – pour répondre à la question de ma coach, je me questionnais sur pourquoi je travaille avec les femmes en ménopause.

La question du pourquoi du pourquoi a alors montré le bout de son nez. À quelle motivation encore plus profonde je réponds avec Maturescence ? Cette question a fait surface du plus profond de mon ventre, comme un appel à rendre conscient le feu qui m’habite.

Je m’investis si totalement dans Maturescence et je travaille si fort pour faire avancer ce projet, tout en travaillant à temps plein en bureau privé, qu’une motivation qui dépasse ma sécurité financière, mon bien-être ou le désir de réussir, doit certainement soutenir cette passion.

Je sais à quel point la ménopause peut être déstabilisante. Je suis sensible au fait que les femmes sont souvent seules avec la ménopause et je connais l’importance d’être accompagné et guidé pour retrouver l’équilibre au niveau physique et émotif.

Je veux rejoindre le plus de femmes possibles entre 45 et 65 ans, rejoindre celles pour qui je peux faire une différence, car je suis enthousiasmée par le projet que les femmes reconnaissent leur valeur, activent leur puissance, prennent leur place dans le monde et ouvrent leurs ailes.

Je sais que la ménopause ouvre des portes intérieures, car ce n’est pas le début de la fin.  Nous avons un rôle à jouer dans l’avènement d’un monde qui évoluera avec des valeurs ancrées dans le respect et l’attention au plus grand bien de tous.

Je crois qu’il est crucial que les femmes accouchent d’elles-mêmes afin de participer à faire naître ce monde nouveau.

Je suis persuadée que ce monde ne se fera pas si les femmes ne prennent pas leur juste place.

Ce n’est pas toutes les femmes qui vont partir une entreprise et devenir femmes d’affaires mais, toutes les femmes font partie de l’entreprise d’évolution de l’humanité et doivent se mêler de cette affaire pour que nous prospérions toutes et tous.

Nous devons aussi soutenir nos sœurs éloignées qui se débattent dans des conditions extrêmement dures pour assurer la survie de leurs enfants, la leur et celle de l’humanité par le fait même.

Nous avons besoin d’une communauté de femmes engagées, d’aînées engagées et j’ai choisi de me lever à l’aube de la soixantaine pour faire une différence.

Mon rêve est d’avoir le Prix Nobel de la paix à 90 ans avec d’autres femmes qui auront fait une différence, que le Prix Nobel de la paix soit décerné à l’humanité car c’est notre affaire à toutes et tous.

Voilà le pourquoi derrière le pourquoi, la raison qui me fait me lever le matin. Je veux que la terre soit un jardin fleuri par tous les papillons qui auront émergé de la transformation de chaque femmes, de chaque être humain, et que les femmes utilisent consciemment le pouvoir de transformation de la ménopause.

Nous sommes un nombre faramineux de femmes en ménopause dans le monde présentement. Nous avons le choix d’enrichir les industries pharmaceutiques et endormir ce qui veut naître ou d’enrichir l’humanité de notre expérience.

Je suis entrée plus d’une fois dans le cocon de la transformation – le sanctuaire auto-construit de l’étape de la chrysalide – et à chaque fois j’en suis sortie avec des ailes plus fortes.

J’ose vous offrir mon rêve, car mes ailes ont pris suffisamment de force pour le transporter vers vous.

À une humanité qui voit chez l’autre le germe du magnifique papillon qu’il est dans son essence.

 

Commentaires

  1. Sarah-Louise Ferland a écrit

    Je suis totalement enchantée par ton propos. Cela me rejoint parfaitement. Je suis maintenant parvenue à l’étape de l’émergence.et je porte en moi un projet de réalisation qui m’est très précieux. Je le porte comme un enfant et je sais que cet enfant c’est moi, c’est mon «ultime radiance».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>