Crise du milieu de vie et ménopause

Est-ce que la ménopause est une crise de milieu de vie?
Ou plutôt que la crise du milieu de vie coincide avec la ménopause pour les femmes?
La crise du milieu de la vie est une transition normale qui touche les hommes et les femmes entre 40 et 60 ans et qui ne peut être évité selon Carl Jung.
Mais à quoi peut bien servir une crise au mitan de la vie? Pourquoi, quand les choses commencent à se placer dans la vie, faudrait-il traverser un épisode de bouleversement?

La proposition de cette crise est d’offrir l’opportunité de sortir de l’endroit confortable où nous sommes pris pour amorcer le travail de devenir une personne entière psychologiquement et spirituellement. Dans cette période de vie nous pouvons remettre en question certains choix fait dans le passé, évaluer si la vie que nous menons correspond à celle que nous avions rêvée et nous comptons les années qui restent à vivre. Tout à coup nous n’avons plus toute la vie devant nous. Il faut faire des choix et vite.

Pour les femmes, cette crise se vit en même temps que les bouleversements hormonaux de la ménopause. Nous vivons 2 crise majeures en même temps. Pas surprenant que nous ayions envie de bousculer l’ordre établi.

Le mot ménopause vient du mot « méno » qui veut dire règles et « pause » qui veut dire arrêt. Nous ne voulons plus obéir aux règles établis. Nous aspirons à arrêter de nous conformer à ce qui est attendu d’une femme pour mettre en place nos propres règles et faire des choix plus conformes à nos aspirations profondes.

À la ménopause les femmes réalisent qu’elles peuvent s’arrêter et renouer avec leurs rêves car elles n’ont plus besoin de faire passer les besoins des enfants avant les leurs, les enfants ont vieilli. Cette urgence de vivre ouvre les portes pour saisir les opportunités offertes par la crise. Dans la langue chinoise le mot crise signifie: une dangereuse opportunité. Il faut prendre des risques, sortir de nos zones de confort pour évoluer et se transformer.

La ménopause nous pousse hors de nos zones de confort. Et la crise du milieu de la vie nous pousse à renoncer à qui nous croyons être pour devenir qui nous sommes destinées à être.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>