apropos1

Vous désirez retrouver l’équilibre dans votre corps, la paix dans vos émotions et concevoir une vie vibrante et riche au-delà de la ménopause?

Avec Maturescence, préparez-vous à découvrir tout le potentiel que vous portez, prêt à éclore à travers la métamorphose physique, émotionnelle et spirituelle offerte par votre corps en transformation.

L’étincelle qui a fait naître Maturescence :

L’idée de travailler auprès des femmes en périménopause et ménopause a surgi alors que je vivais des symptômes assez intenses qui affectaient ma vie professionnelle et ma santé.

À 42 ans, suite à un choc de vie, mes premières sueurs nocturnes ont fait leur apparition.
J’étais surprise et je croyais que cet état était en lien avec ma fatigue et tout ce qui entoure les étapes d’un deuil.
Pour moi, la ménopause n’arrivait pas avant 50 ans !
J’en ai parlé à une amie homéopathe qui m’a prescrite une crème transdermique qui a calmé mon corps pendant quelques années.
Mais le travail de transformation était commencé.
Mon corps de toute évidence n’avait pas attendu ma permission.

À la fin de la quarantaine, les symptômes ont pris le devant de la scène et le chaos s’est intensifié : chaleurs, insomnie, anxiété, perte de repères, retour d’événements passés. Mon mal-être grandissait. Il fallait que je comprenne ce qui se passait, que je trouve à nouveau un peu de paix dans mon corps et dans mon cœur. Là où je ne voyais que des pertes, j’ai choisi de reconnaître les gains et en quelque sorte d’accoucher de moi.
~ D’ailleurs ce fut le nom donné au premier atelier de Maturescence : « Accoucher de soi à la ménopause » ~

Dans ce parcours, mon expérience de thérapeute m’a servi. Je me suis mise en mode recherche, j’ai consulté et j’ai découvert le livre du Dr Christiane Northrup « La sagesse de la ménopause ». À ce moment, le rêve de travailler avec les femmes en ménopause a germé. Mais, je devais marcher la route moi-même avant de pouvoir guider d’autres femmes.

Anne-Marie Primart disait lors de son atelier sur Le Sens de la Ménopause : « On ne peut enseigner sur la ménopause tant qu’on n’a pas fait le parcours soi-même ». Maintenant, dans la soixantaine, je peux témoigner qu’elle disait une grande vérité.

Je n’ai pas créé Maturescence uniquement à partir d’une idée. La clarté au sujet de la vision que je porte a émergé en associant mon parcours de vie à mon parcours professionnel. J’ai réalisé que ce que je mettais au monde avec Maturescence prenait vie parce que je traversais moi-même chacune des étapes.

Depuis 2007, j’ai guidé des centaines de femmes à Fleurir et non flétrir à la ménopause.

J’ai expérimenté tout le potentiel d’évolution caché dans ce passage obligé, souvent laborieux, dans la vie de chaque femme. Saviez-vous que de travailler avec les changements hormonaux, et non les subir, crée un mouvement qui permet de se mettre en action vers notre destinée, car la ménopause n’est pas le début de la fin?

boite2L’image qui représente le mieux ce travail de la maturescence, est le chemin parcouru par la chenille pour devenir un papillon.  Cette symbolique de transformation s’applique particulièrement bien à la ménopause. Dans ma pratique clinique, je vois plusieurs femmes qui ont l’impression d’avoir frappé un mur lorsqu’elles sont rendues à la phase de construire le cocon. Il est épeurant de lâcher prise sur du connu – être une chenille – pour s’arrêter et construire l’espace nécessaire pour faire naître une nouvelle version de soi – le papillon.

J’ai traversé cette initiation pour finalement émerger, prête à ouvrir mes ailes.

J’ai créé Maturescence pour que les femmes ne soient plus seules et apeurées devant la ménopause. Je suis là pour vous rassurer et vous accompagner pendant votre transformation, comme la branche offre à la chenille le support pour construire son cocon.

Curieuse d’en savoir plus?

Je suis née à la campagne. De mon père, j’ai appris à oser avoir des projets et à raconter des histoires. De ma mère, j’ai appris l’art de l’accueil et la gentillesse du cœur. La vie m’a enseigné le chemin de la spiritualité.

J’ai terminé mon baccalauréat en service social en 1973.
En 1975, ce fut le début de la grande aventure de la formation continue. J’ai exploré bien des chemins d’apprentissage et souvent je suis sortie des sentiers battus. Je suis curieuse, intéressée à apprendre et reconnue pour mes talents de vulgarisatrice.

Mon parcours professionnel m’a amenée à travailler dans le réseau des affaires sociales et pour la firme Solareh avant de choisir de poursuivre mon chemin de façon autonome en bureau privé. J’ai fait ce saut au « mi-temps » de ma vie, à 54 ans.

Machu Picchu, Peruvian Andes, Sacred ValleyLa vie m’a offert de multiples occasions pour vivre des expériences qui m’ont sortie de ma zone de confort et fait sauter dans le vide de l’inconnu.

Par exemple, à 47 ans, j’ai décidé que je ne mourrais pas sans avoir dépassé ma pire peur, celle des hauteurs. Faire un saut en parachute avec mon fils pour ses 21 ans, fut ma brillante idée. J’ai eu peur du début jusqu’à la fin du saut. Mais, maintenant je monte dans un escabeau sans frémir. Mon plus grand regret : ne pas avoir de photo de cet exploit.

Et j’ai eu le bonheur de regarder les étoiles, au chaud dans mon sac de couchage, sur le site du Machu Picchu. Un périple au Pérou avec un shaman qui a fait vivre au groupe des expériences insolites, hors des sentiers battus touristiques.

Pour moi, choisir la profession de thérapeute implique d’intégrer nos expériences de vie, de les comprendre et de les transformer.

sep1

Je vous invite à regarder cette vidéo où je réponds à une question sur mon parcours que me posait Marie Raveliengien.

Pendant ces années de formation continue, j’ai appris à utiliser plusieurs outils thérapeutiques. Je cherchais ceux qui étaient simples, efficaces et faciles à enseigner à mes clients et clientes.

J’aime travailler avec :

  • EFT (Emotional Freedom Technique)
  • Letting go (La méthode Sedona)
  • Méditation de pleine conscience
  • PNL (Programmation neurolinguistique)
  • Féminine Power (Reconnexion au pouvoir du féminin en soi)
  • CNV (Communication non violente)
  • Thérapie brève systémique

Plus les connaissances acquises lors d’ateliers spécifiques pour les femmes tel:

  • Cercle sacré des femmes avec Danièle Morneau
  • Biologie de la femme et Femmes Passages avec Isabelle Burnier
  • Le sens de la ménopause avec Anne-Marie Primart

En cours de route, des expériences et des connaissances en énergie et spiritualité m’ont permis d’avoir accès à l’outil le plus précieux de tous : mon intuition.

Une expérience m’a particulièrement marquée lors d’un atelier à Boston avec Barbara Ann Brennan auteure de « Les mains de Lumière ». À la fin d’un exercice, où nous mettions en pratique les enseignements des 2 jours d’atelier, je fus surprise de la voir se diriger vers moi et me dire :
« I had my back turned but a beautiful sparkling light coming from behind me invited me to look for the source of this light. Then, I saw that the source of the light was from your heart. I had to come and tell you ».
Traduction :
« J’avais le dos tourné mais une lumière belle et brillante derrière moi m’a invitée à me retourner pour en trouver la source. J’ai vu alors que cette lumière émanait de ton cœur. Il fallait que je vienne te le dire ».

Et, elle est retournée vers son groupe qui l’assistait pour la fin de semaine. J’ai été transportée de gratitude de recevoir cette confirmation et je peux encore sentir l’intensité de cette énergie d’amour dans mon cœur.

Ma mission :

J’ai la certitude qu’à l’intérieur de nous brille une lumière. Mon rôle est de voir la vôtre quand vous doutez de son existence. Cette lumière est l’amour de soi. Ma mission est de vous aider à vous frayer un chemin vers elle en utilisant tout le potentiel spécifique de transformation de la ménopause.

Je suis convaincue que le monde nouveau qui veut naître ne se fera pas si les femmes ne prennent pas leur juste place en reconnaissant leur valeur et en enracinant leur puissance.

Je porte le rêve que les femmes qui auront dit oui à la transformation intérieure seront un catalyseur de transformation exponentielle sur la planète et que l’humanité entière recevra le prix Nobel de la Paix pour avoir choisi, constamment et en priorité, ce qui soutient la vie.

cliente-a-proposLes clientes qui bénéficient du maximum de ce que j’offre sont :

  • Décidées à prendre leur vie en main
  • Déterminées à changer  « subir » par « choisir » les meilleures options pour elles
  • Prêtes à transformer les pertes en gains
  • Ouvertes à dépasser ce qu’elles croient être pour devenir ce qu’elles sont destinées à être
  • Enthousiastes à l’idée de faire de l’automne de leur vie une saison des plus colorée, vivante et chaude

Envie de savoir ce que d’autres femmes ont vécu comme expérience?

Voici un aperçu de ce que vous pourriez vivre si nous travaillons ensemble à faire de votre ménopause un passage pour fleurir :

Joanne P : « J’ai beaucoup plus de clarté sur ce que je vis, donc à la fois plus de confiance. J’ai aussi plus de respect face à mon corps et aux symptômes physiques (moins de peur) ».

Lire la suite

Sylvie Auclair : « 50 ans, pour moi, c’était le début de la vieillesse. Je ne me reconnaissais plus ni physiquement ni mentalement : troubles du sommeil, bouffées de chaleur, variations d’humeur et pessimisme avaient eu raison de mon énergie. Grâce à Rita, j’ai mieux compris ce qui se passait dans mon corps et ce qu’il tentait de me dire ».

Lire la suite

Avec l’arrêt de la fertilité, vient le temps de se mettre au monde et de porter les fruits de la Maturescence.

Être seule à la ménopause n’est plus une option.

Passez à l’action tout de suite et profitez de l’option Séance découverte gratuite Fleurir et non flétrir.

Nous pourrons élaborer votre prochaine stratégie pour faire un pas vers ce que signifie spécifiquement pour vous Fleurir et non flétrir. Vous en ressortirai avec un regard neuf et vous serez portée par l’espoir.

Vous aurez un court questionnaire à remplir après votre inscription afin que vous puissiez profiter au maximum de notre temps ensemble.

Vous savez déjà intuitivement si cette offre est exactement ce que vous attendiez.

Elles ont vécu l’expérience :

Lucille Bouffard : « J’étais dû pour une remise à neuf, d’autant plus que la ménopause avait fait des ravages dans et sur mon corps qui peu à peu s’en allait vers la décrépitude ».

Lire la suite